AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (RYAN) I Guess I Need You Baby

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Mer 27 Juin - 21:01

Citation :


i guess i need you baby
Que faire ? Je suis chez moi, je n'ai pas très bien dormi, je ne fais que réfléchir. Il est huit heures environ, lorsque je me lève l'esprit très agité. Je fais les cents pas, que faire … je n'en peux plus de mentir, de me cacher. J'en ai marre d'avoir peur de la réaction des gens, de sa réaction surtout. J'ai passé une nuit avec lui, l'autre soir merveilleuse, mais je m'en veux de n'avoir rien dit. Je dois le faire. En plus il sait que je lui cache quelque chose, il me l'a assez répété. Il me connait tellement par cœur, il a juste à me regarder pour comprendre ce que je ressens et parfois c'est frustrant, même si en réalité j'adore ça. Pour me calme, je filais vite prendre un bon bain chaud, mais ça ne m'aidait pas du tout, je pensais trop encore une fois. J'attrapais alors mon téléphone portable, que j'avais posé avant sur le meuble à côté de la baignoire et écrivais : « Coucou homme de ma vie, j'espère que tu vas bien … j'ai besoin de te voir, si tu veux bien. Bisous, Juliet. ». Voilà, au moins le message est envoyé. J'angoissais de la réponse, parce que je savais qu'il me dirait oui, et j'avais peur aujourd'hui de le voir. Je dis pas qu'il dit oui à tout, mais ça me vexerait s'il voulait pas me voir et qu'il me le disait cash. Au bout de quelques instants il me répondit qu'il voulait bien qu'on se voit, et je lui répondis à mon tour : « Au parc vers 11h30, merci. À tout à l'heure. ». Ensuite je finis par sortir de mon bain pour prendre une douche. Oui au moins je ne serai pas sale. Et en plus ça me détend. Je sortis ensuite attrapant une serviette que j'enroulais autour de ma taille de guêpe, toujours pour le moment. Car oui ça va bientôt changer, et Ryan ne me trouvera même plus jolie et ça m'énerve. Ça me stresse. Bref il fallait que je l'affronte aujourd'hui, ça me soulagerai. Et quitte à ce que ça se passe mal autant que ce soit maintenant.

Me voilà au parc, j'étais assez tendue, mais ne montrais rien. J'ai toujours eu cette faculté de me montrer froide et sans âme. Beaucoup ne m'aiment pas d'ailleurs, pendant que je ne suis qu'une fille superficielle et méchante. Bref. J'étais au parc. Je portais une petite robe d'été blanche en dentelles, serrée à la taille. Et aux pieds des talons compensés blancs également en tissu. Et j'avais mes cheveux lâchés, seule une petite barrette tenait une mèche en haut de mon crâne, laissant mon front découvert. J'avais apporté des croissants et du café de chez moi. Je trouvais que la nouvelle passerait mieux avec un petit déjeuner avant l'heure du dîner. Pour pas me salir, comme d'habitude, j'avais apporté un petit drap, que je posais sur le sol, près d'un arbre, contre lequel je m'appuyais une fois assise. Je regardais autour de moi, toujours tendue. Je commençais à boire, un jus d'orange, de mon petit panier. Je ne supporte plus le café, depuis que je suis enceinte, oui je sais ça commence les envies et les lubies insupportables. Et ça me rend folle car en vrai j'adore ça ! Puis Ryan arriva toujours aussi magnifique, et il s'asseyait à mes côtés. Je regardais autour de moi, il n'y avait personne, alors j'en profitais pour l'embrasser doucement, la main sur sa joue. Je ne sais pas comment il prendrait ça, je ne sais pas s'il nous considère vraiment retrouvé ou pas. Mais j'arrêtais assez rapidement, au cas où il y aie du monde. « Bonjour, je suis contente que tu sois venu, ça me fait plaisir de te voir. », lui dis-je en souriant timidement. Puis je lui tendis du café et des croissants. « Tu vas bien, depuis l'autre nuit ? ».

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Jeu 28 Juin - 18:33

Citation :


Huit heures du matin. Cela fait déjà bien une heure et demie que je m’agite dans mon garage. Mes nuits ce font de plus en plus courtes ces derniers temps et je passe mon temps ici, à bosser, la tête dans un capot pour oublier tout le reste. Je n’arrête pas de penser à Juliet et je commence à m’énerver moi-même. Je suis incapable de parler à Vithanie, incapable de prendre une décision. Alors je me referme sur mon boulot parce que je trouve rien de mieux à faire. Je vois bien que Vithanie ce doute de plus en plus de quelque chose, mais j’esquive toujours la réponse invoquant Ezrà, Noam ou encore Abby comme excuse. Parfois même ma mère. Je sais, c’est plutôt lamentable. Enfin bref. Je suis, donc, en train de passer mes nerfs sur le moteur d’une vieille chevrolet lorsque je sens mon portable vibrer dans ma poche. J’essuie mes mains pleines de graisses et réponds avec un sourire au message de Juliet. Je sais qu’elle me cache quelque chose ou tout du moins j’en suis pratiquement sûr et j’espère que c’est pour me parler de ce qui la tracasse qu’elle veut me voir. Elle finit par me donner rendez-vous dans le parc de la ville à 11h30. Je serais obligé de fermer mon garage, mais à vrais dire je m’en fiche complètement. C’est donc avec un sourire niais pendu aux lèvres que je finis par me remettre au travail.

Onze heure et demie, les mains enfoncées dans les poches de mon jeans je scrute les alentours du regards à la recherche de Juliet. Mes yeux finissent par tomber sur une jeune femme appuyée à un arbre, la voilà ! En souriant, je finis par m’asseoir à ses côtés et alors que je me penche pour déposer un baiser sur sa joue celle-ci m’embrasse. Un peu déstabilisé, je profite néanmoins de cet instant avant qu’elle finisse par séparer nos lèvres, trop rapidement à mon goût. La frustration à son plus haut niveau. Lorsqu’elle me tend un café, un immense sourire apparaît sur mon visage. « Un café ! Tu me sauve la vie, le premier de la journée. » lui dis-je alors buvant directement une gorgée du breuvage encore brûlant. Je suis le genre de mec qui ne peut pas vivre sans son café, mais ce matin, plongé dans mon travail, j’ai pas vraiment eu le temps d’aller en chercher un. Elle finit par me demander si je vais bien depuis la dernière fois où l’on c’est vu. Je ne remarque aucun reproche dans sa voix et en viens à la conclusion, qu’elle ne m’en veut pas réellement d’être parti alors qu’elle dormait et je dois avouer que cela me soulage quelque peu. « Ca peut aller et toi ? » lui répondis-je alors avant d’aller une nouvelle gorgée de mon café tout en mordant dans le croissant qu’elle venait tout juste de tendre. D’un signe de tête je la remercie. « Alors, pourquoi tu voulait me voir ? » lui demandais-je. Et d’un seul coup, je la trouve beaucoup plus tendue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Jeu 28 Juin - 19:37

Citation :


i guess i need you baby
J'étais surprise, très agréablement surprise, par tous les grands sourires auxquels j'avais droit aujourd'hui. Ça me manquait, en plus j'aime tellement sa bouche surtout quand il sourit comme ça, et qu'il m'embrasse. D'ailleurs je me demandais ce que je redoutais avant de l'embrasser, puisque mon geste passa vraiment bien, puisqu'il ne me repoussa pas, au contraire. Je lui souriais beaucoup aussi, notamment lorsqu'il me dit que je lui sauvais la vie grâce à mon café, qui était son premier de la journée. « C'est un plaisir. », lui dis-je en souriant de nouveau. Il avait l'air bien, d'être bien. Il souriait, il était là, il me parlait. On prenait un petit déjeuner dans ce parc, comme au bon vieux temps. J'ai un peu fait exprès de choisir cet endroit. On y a passé des beaux moments, comme des moins bons. Mais j'aime être ici avec lui, à côté de cet arbre à cette heure ci de la journée. Je le regardais manger mon croissant ça me faisait plaisir, j'étais vraiment bien ici avec lui. Je ne mis pas longtemps avant de me rapprocher de lui, pour attraper son bras. Une vieille habitude. J'ai besoin d'être contre lui, de le toucher. Puis il avait l'habitude avant de ce côté de ma personnalité, il ne m'a jamais dit que ça le soulait, je lui en voudrais de le dire, mais ça pourrait se comprendre. Bref, il me demanda comment moi j'allais à mon tour. Je souriais, bien que le stress montait quelque peu. « Oui, ça va. » dis-je pour répondre à la première question.

« Oui, je voulais te voir, d'abord parce que tu me manques terriblement. » dis-je en souriant légèrement en le regardant dans ses beaux yeux. Ça se voit qu'il me manque. Je le veux tellement. J'ai envie de dormir à côté de lui toutes les nuits, de faire tout et n'importe quoi avec lui. Là dans ce parc, de la manière dont on était j'avais l'impression de nous retrouver comme avant. On est tellement bien ensemble. Parfois des personnes, que l'on ne connaît pas du tout passent devant nous, nous regardent vite fait, comme ils regardent tout ici, et trouvent ça normal de nous voir. Les inconnus nous trouvent beaux, nos proches nous empêchent de nous aimer, mais ça ne marche pas toujours, puisqu'on est là, tous les deux, encore une fois. « Mais il faut aussi que je te parle. Tu te rappelles l'autre soir, sur le banc devant le Cargo, tu as vu qu'il y avait quelque chose et c'est vrai. ». Je soupirais doucement, comme pour me donner du courage. « Je vais te le dire, mais j'ai juste besoin de souffler, c'est pas facile. » lui dis-je en lui souriant, et le regardant. Je tenais toujours son bras, peut être un peu plus fermement. Puis je regardais autour de moi. Puis je reparlais, « J'ai tellement peur de te perdre, encore. » avouais-je de façon triste et sincère.

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Jeu 28 Juin - 22:02

Citation :


On en a passé des moments dans ce parc. Des bons comme des mauvais. C’est toujours ici que je venais la retrouver lorsqu’elle m’appelait parce qu’elle voulait absolument me voir. C’était un peu notre lieu à Hanson Bay et c’est donc normalement que je finis par venir la rejoindre ici aujourd’hui. Au départ, l’ambiance ce veut quelque peu bon enfant. Je la remercie de m’avoir amené un café et la discussion ce fait facilement. On échange la futilité de bases en ce souriant bêtement. Au bout d’un moment, je sens son bras s’emmêler au mien et je ne dis rien. Son contact ne me dérange en aucun cas, mais je ne peux m’empêcher de jeter des coups d’œil furtifs autour de nous de peur de croiser quelqu’un de notre entourage qui pourrait une nouvelle fois ce mêler de nos histoires. Et d’un seul coup, elle finit par m’avouer qu’elle a besoin de me dire quelque chose et que je ne me trompais pas la dernière fois en soupçonnant que quelque chose clochait. Son aveu me fait tiquer. J’hausse un sourcil et me tourne légèrement pour lui faire face. Sérieusement je commence à flipper. J’aime bien avoir raison, mais il faut pas pousser quand même. « Qu’est-ce qui se passe Juliet ? » lui demandais-je alors rapidement. Je vois bien qu’elle doute, je vois bien que quelque chose cloche et que c’est réellement sérieux. Cela me rappel la conversation avec Ezrà et je me mets à réfléchir à toute vitesse. Qu’est-ce qui peut bien autant les stresser tout les deux. L’espace d’un instant, je me demande si quelqu’un est mort. Mais j’ai eu Abby au téléphone ce matin, j’ai croisé Noam hier soir, alors vraiment je ne comprends pas. Je continue à chercher alors que je vois Juliet devenir de plus en plus blanche. Tout me stresse d’un seul coup. Elle finit par me dire qu’elle a peur de me perdre. Et cette fois, je comprends que ça nous touche de près. Une idée m’effleure l’esprit, mais je ne veux pas y penser.

« Ecoute tu sais, que tu peux tout me dire ! » lui dis-je en posant ma main sur son genou. Je vois son visage ce décomposer et je commence à vraiment prendre peur. Bordel, mais qu’est-ce qui lui arrive ? Elle fuit mon regard et gagne du temps en faisant un peu tout et n’importe quoi, et je commence à m’impatienter. Je déteste que l’on me cache quelque chose, que l’on me fasse pas assez confiance pour m’avouer quelque chose. J’ai l’impression de devenir dingue face à son silence. Une nouvelle fois, je cherche ce qui pourrait bien lui arriver pour qu’elle soit dans cet état. Je pense à un départ, une maladie enfin réellement quelque chose de grave. Je n’ai jamais vu Juliet comme ça et ça me plaît pas du tout. Nerveusement je passe une main sur ma nuque. « Parle Juliet, parle sinon je vais devenir dingue ! » finis-je par lui dire. Je voulais pas être aussi pressant, mais son silence est en train de m’achever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Ven 29 Juin - 9:55

Citation :


i guess i need you baby
Je voyais Ryan, de plus en plus inquiet. Et je comprends, c'est vrai, que je joue sur les mystères depuis quelques temps, surtout avec lui, vu que c'est lui que cette histoire concerne le plus. Mais ça m'angoissait d'avantage, je sentais qu'il s'énerver et je ne voulais pas qu'il le soit encore plus. Bon je ne pense pas qu'il va m'insulter ou quoi, jamais de la vie. Mais je ne sais pas ce qu'il pense des enfants, je ne sais pas si il en veut. Et même si il en veut, je ne sais pas si c'est avec moi ou non. Puis même si je le voyais inquiet, presque énervé, il restait gentil, en me rassurant, me rappelant que je pouvais tout lui dire. « Je sais bien. » lui répondis-je, en souriant et posant ma main sur la sienne sur mon genoux. Je ne voulais pas qu'il l'enlève. Oui je sais, je suis insupportable. Il était nerveux, et me demandait de parler sinon il allait devenir fou. « Ryan, tu sais que je t'aime, et que je ne ferai jamais rien qui pourrait te faire du mal … sauf te rendre jaloux, mais ça, ça ne compte pas. » lui dis-je en riant légèrement. J'essayais de détendre l'atmosphère, même si je tremblais un peu, tenant sa main, et que j'étais vraiment émue. Mais j'avais eu besoin de plaisanter. Je lâchais alors sa main, me reculais de quelques centimètres, parce que j'avais du mal. C'était tellement difficile.

Je lui souriais, avant de l'embrasser doucement, et tendrement. « C'est au cas où, tu veuilles plus de moi. . puis je me reculais de nouveau, toujours aussi fragile et vulnérable. « Je crois qu'à partir d'aujourd'hui ce serai d'une erreur de dire que tu es seulement l'homme de ma vie … ». Oui, ce n'était pas très direct, je voulais aller doucement. Être gentille, lui rappeler à quel point je tiens à lui, même si il le sait déjà. Puis je me jetais à l'eau, en continuant le début de ma phrase. « Parce que t'es aussi … le papa de mon bébé. » lui avouais-je, en le regardant dans les yeux. Mes yeux à moi étaient assez humides, sans pleurer pour le moment. Et je le voyais, il parlait pas, et ça m'angoissait vraiment. Je finis par lui dire, « Ryan, dis moi quelque chose. ». J'attrapais de nouveau sa main timidement, même si je le regardais par moment de façon furtive, j'étais terrifiée.

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Sam 30 Juin - 10:57

Citation :


« Je… Tu… T’es… » sont les seuls sons que j’arrive à sortir lorsqu’elle me demande de parler. Je me sens vraiment très mal d’un seul coup, comme si j’étais en train d’étouffer. J’ouvre et ferme encore la bouche deux-trois fois. Incapable de dire quoique ce soit d’autres. Tout ce bouscule dans ma tête. Les mots papa et bébé ce répète en boucle dans mon esprit comme une mauvaise chanson. Et d’un seul coup je réalise ce que tout cela veut dire. Bordel elle est enceinte, enceinte de moi. Je sens sa main attraper la mienne et je ne peu m’empêcher de la repousser avant de me lever subitement. J’enfonce mes mains dans mes poches et commence à faire les cents pas en silence. C’est pas possible, non, non, non, c’est pas possible. C’était pas au programme ça. Moi Papa. Non, non. Un instant je pose mon regard sur elle et aperçois les larmes qui coulent sur ses joues. Je sais que ma réaction n’es pas la meilleure, mais là je crois que je suis incapable de réagir de façon censée. « T’es enceinte ? » finis-je par lui demander alors que mon regard ce promène entre son visage et son ventre plat. Je passe une main sur ma nuque et souffle un bon coup histoire d’y voir plus clair ou tout du moins de faire quelque chose.

Je finis par me rasseoir à ses côtés sans pour autant être réellement proche d’elle. Je n’arrive pas à concevoir qu’elle est enceinte. Non mais enceinte quoi. Ca sous entends qu’on va devenir parents, elle et moi, ensemble. Alors qu’on est même pas ensemble. Alors que tout le monde déteste nous voir ensemble. « Et… Tu compte le garder ? » finis-je par lui demander. Je sais que cela manque quelque peu de tact, mais là je n’agis plus vraiment de façon réfléchis. Je sens son regard ce poser sur moi et je vois les larmes continuer à inonder ses beaux yeux. « Je suis désolé Juliet, je sais pas quoi dire. » finis-je par murmurer avant de vider mon café d’une traite. Je me sens vraiment pas bien du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Sam 30 Juin - 17:50

Citation :


i guess i need you baby
« Oui. » répondis-je simplement, lorsqu'il me demanda si j'étais enceinte. Il me repoussait ce qui me faisait vraiment mal. Et il posa la question à laquelle je m'attendais, vais-je le garder. « Je sais que c'était pas prévu, et que c'est déstabilisant. Mais ce bébé, c'est toi et moi. » lui répondis-je. Je voulais garder ce bébé, mais j'étais assez vexée par sa réaction, même si je ne devrais pas l'être. « Tu ne veux déjà pas de moi, je savais que tu voudrais pas de cet enfant non plus, mais je devais te le dire. ». J'étais en larmes, entrain de lui parler. Mais c'est la vérité, j'ai l'impression qu'il veut plus de moi. Il a couché avec moi deux fois, mais à chaque fois que j'essaie de me rapprocher de lui, autrement que physiquement, il me repousse. Et je ne sais pas pourquoi. Peut être que j'avais tord de penser qu'il m'aimait encore, enfin autant qu'avant. Puis je ne suis pas la seule à avoir quelque chose à me reprocher. Lorsque nous avons passé notre première nuit ensemble, c'est allé tellement vite, que lui comme moi on a oublié nos précautions. Et je ne pensais pas que ça arriverait mais c'est arrivé.

Je l'aime tellement, c'est trop dur quand il me repousse, et il le sait. Parfois je le regardais dans ses yeux que j'aime tant, mais je n'arrivais pas à tenir. « Excuses moi. » lui dis-je pour lui demander pardon, pour la remarque précédente, c'est pas de sa faute s'il veut pas de moi, ça arrive. Même si c'était dur. « Je veux le garder. C'est un enfant, un être humain. », je ne suis pas contre l'avortement si il le faut, mais je tiens à ce bébé déjà. « Puis il est de toi, et ça me rend heureuse, même si toi tu n'en veux pas. », lui avouais-je en lui souriant timidement malgré mes larmes qui coulaient toujours. C'était un moment vraiment difficile.

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Lun 2 Juil - 18:01

Citation :


Enceinte. Elle est enceinte. Elle va être maman. Et moi, papa. L’information à du mal a passé. J’ai l’impression d’être dans un mauvais rêve et l’espace d’un instant, je me demande quand je vais finir par me réveiller. Mais, lorsque mon regard croise celui de Juliet, empli de larmes, je comprends que je ne rêve pas et que je suis en train de faire n’importe quoi. Elle me reproche encore une fois de ne pas vouloir d’elle et je voudrais me laisser exploser. Je supporte pas qu’elle cherche constamment à me faire dire que je tiens à elle. Je déteste ça. Etre sentimental, dire aux gens que je les aime à longueur de journée. C’est pas moi, ça me ressemble pas et c’est pas le sujet. Qu’importe, je me sens obligé de rebondir là-dessus. « J’ai jamais dit que je voulais pas de toi Juliet, va falloir arrêter avec ça ! » Et voilà, ça recommence. Elle ne va pas laisser passer ça et on va de nouveau s’engueuler, parce que ça partais toujours comme ça. Une nouvelle fois, je passe une main sur mon visage. Je respire et tente de me calmer. « Désolé je voulais pas m’énerver » lui dis-je rapidement voyant qu’elle était sur le point de craquer. Mais très rapidement la question du « je suis enceinte » revient sur la table. En souriant elle me fait comprendre que qu’importe ce que je dis elle va le garder, parce que justement il est de nous deux.

Je comprends alors que de toute manière, mon avenir est sceller. Je vais devenir papa que je le veuille ou pas et je prends conscience que de toute façon je pourrais jamais la laisser ce débrouiller toute seule avec un enfant. Je veux pas être un de ses connards qui laissent leurs copines parce qu’elles sont enceinte. Mais cette idée me fait paniquer. Réellement. « Mais… Je peux pas devenir un père, je… Je suis pas capable de faire ça. » finis-je par lui dire, laissant entrevoir cet accès de panique qui ne cesse de m’envahir depuis qu’elle a lancé cette bombe. Nos regards ce croisent. « Mais je t’aiderais. » lui dis-je tout en prenant conscience qu’il fallait qu’on règle un bon nombre de chose maintenant. On est ensemble ou pas, on va élever cet enfant ensemble ou pas. « On va faire quoi ? » lâchais-je alors d’un seul coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Lun 2 Juil - 23:26

Citation :


i guess i need you baby
Cette conversation était vraiment difficile, elle me faisait tellement mal au cœur. C'est simple, j'étais en larmes, et je n'aimais pas ça. Je n'aime pas qu'on me voit comme ça aussi fragile, aussi vulnérable, mais depuis quelques temps, je suis comme, ça, à fleur de peau. Et rien ni personne ne peut me rendre plus heureuse, comme malheureuse que Ryan, que ce soit dans les deux sens, il me touche plus que n'importe qui. Mais c'est normal. Je le voyais s'énerver, lorsqu'il me répondit, après que je lui aie une nouvelle fois fait remarquer qu'il ne voulait pas de moi. Il me disait, qu'il n'avait pas dit ça, et que je devais arrêter de faire ça. Je le comprends parfaitement, il n'a pas tord. Je suis insupportable. En plus il m'a dit qu'il était amoureux de moi, l'autre nuit, et que je lui manquais. Mais pourtant, parfois, j'ai du mal à y croire, quand je vois ce qu'il fait. Ce que je lui avouais lorsqu'il s'excusa de s'être énervé. « Tu n'as pas à t'excuser, c'est normal d'être énervé contre moi. Je fais n'importe quoi avec toi. ». Je ne disais pas ça pour l'attendrir ou quoi, mais j'étais vraiment sincère. Puis petit à petit, mes larmes s'estompaient. Il y en avaient tellement qui étaient tombées. Puis je lui expliquais. Je ne voulais pas me justifier, je voulais juste qu'il me comprenne, qu'il sâche ce que je ressens. « Je sais, que tu tiens à moi. Mais ça fait deux nuits sublimes qu'on passe ensemble, et à chaque fois que j'essaie de me rapprocher de toi, réellement, tu me repousses. Et ça me fait mal. », lui dis-je en lui souriant malgré tout, mais en restant distante. Je ne le touchais pas. C'est bien la preuve que j'étais assez blessée, moi qui suis toujours entrain de le câliner. C'est dur, d'être repoussée. Je le sens énervé, stressé et c'est logique vu ce que je viens de lui annoncer.

« Pourquoi tu dis ça ? Je suis sure que tu seras merveilleux. » lui répondis-je, cette fois ci, lorsqu'il me fit par de ses doutes. Je voyais qu'il avait peur, peur de mal faire les choses. Il me dit ensuite, qu'il m'aiderait. « C'est vrai, tu m'abandonneras pas ? » lui demandais-je en le regardant dans ses beaux yeux, qui me font tressaillir. Puis qu'est ce qu'on va faire ? Cette question est difficile. Je ne sais pas moi même. « Je ne sais pas. Dis moi ce que tu veux toi … si quand tu t'imagines dans quelques années, c'est avec moi ou non, enfin je sais pas. », je sais que j'étais assez direct. Mais là ce n'est pas un de mes caprices pour lui faire dire qu'il m'aime. Mais c'est une question sérieuse, et importante. « Moi j'ai commencé à réfléchir à mon avenir, ce que je voulais ou ce que je ne voulais pas … j'ai quitté Bruce hier soir. » lui annonçais-je sans le regarder. Je regardais le sol, sur lequel j'arrachais de l'herbe pour me détendre, oui c'est bizarre. Je ne savais pas si ça, ça l'intéressait. Oui je suis allée voir Bruce hier, et lui ai dit que ça ne marchait pas, et que je savais qu'il n'était pas pour moi.

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Mar 3 Juil - 13:00

Citation :


Je n’avais pas peur, non pas du tout, c’était pire que ça. Réellement. Je n’ai jamais paniqué comme ça de toute ma vie. Des situations de stress j’en ai connue dans ma vie, mais alors là je suis incapable de faire quoique ce soit de censé. Réaction normal, enfin chez moi, je m’énerve. Je lui fais comprendre qu’elle ne doit pas me forcer à parler de mes sentiments, elle sait parfaitement que je déteste ça et elle s’excuse rapidement avant de me dire qu’elle ne comprend pas pourquoi je la repousse sans cesse et je ne peux m’empêcher de soupirer. Pensant qu’elle ne va réellement pas aimer ce que je vais dire. Mais son regard devient insistant et je finis par lâcher ce que je pense depuis ces deux nuits que nous avons passé ensemble. « Parce que j’en ai marre de l’échec, de me prendre la tête avec toi et de tout ça ! ». Je voulais juste lui faire comprendre que je veux surtout pas qu’on recommence comme avant, que ça reprenne une nouvelle fois et que dans deux mois on ce sépare en ce détestant plus que jamais.

L’espace d’un instant, je lui laisse entrevoir la panique qui ne cesse de m’envahir depuis qu’elle m’a appris cette nouvelle. Elle finit par me dire que je devrais pas me faire du soucis pour ça ce qui, l’espace d’un instant, me fait sourire. Et alors que je lui faisais remarquer que je ne l’abandonnerais pas, elle semble surprise ce qui me vexe quelque peu tout de même. « Parce que tu crois que je pourrais t’abandonner ? Je suis pas comme ça, c’est autant le tien que le mien et je t’aiderais. » finis-je par lui dire prenant une nouvelle fois conscience que j’allais bien devenir papa. Dans un peu moins de neuf mois, je vais avoir un bébé à ma charge. Et une question existentielle me vient alors à l’esprit, qu’est-ce qu’on va faire tout les deux. Elle finit par me demander ce que moi je voudrais et je préfère être franche avec elle. « J’en sais rien Juliet, j’ai jamais pensé à ça. Je sais même pas ce que je vais faire le mois prochain, qu’est-ce tu veux que j’en sache pour les années à venir. » avouais-je. J’ai toujours été comme ça, à ne jamais penser a ce que je ferais demain. Je déteste me projeter dans l’avenir, mais je sais que désormais je vais être obligé de le faire. Et d’un seul coup elle m’avoue qu’elle a quitté Bruce hier soir et comme un abrutit que je suis je ne peux m’empêcher de sourire. Je suis heureux de savoir que cet idiot a quitté sa vie, mais cela me fait prendre conscience que je devrais faire de même. « Je vais parler à Vithanie. » finis-je par lui dire. Mais pour le moment, je ne pense pas à ça. Je suis toujours fixer sur cette histoire de bébé et ça me travaille sérieusement. « On va vraiment devenir parents ? Enfin tout les deux… » dis-je après un instant de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Mar 3 Juil - 14:18

Citation :


i guess i need you baby
La discussion prend un nouveau tournant. Après les cris et l'énervement, les pleurs, on parle plus sérieusement. Plus calmement. Je venais de faire comprendre à Ryan que ça me faisait mal qu'il me repousse. Et pour une fois depuis longtemps, il s'ouvre à moi, il me parle, il me dit ce qu'il pense. Et je comprends qu'il en aie marre d'échouer, j'ai ressenti ça aussi. Mais je lui souriais, je comprenais qu'il ne voulait plus échouer avec moi. « Tu trouves vraiment qu'on a échoué ? D'accord, c'est vrai, notre relation est parfois difficile. Je suis trop jalouse, toi tu gardes tes sentiments pour toi. Mais regardes, on est là tous les deux, comme toujours. ». Je lui souriais sincèrement. Je pensais vraiment ce que je disais. Je n'arrêtais pas de penser à ces deux nuits passées ensemble. Je ne pensais pas au sexe, enfin un peu, mais surtout à cette ambiance. Je ressentais des choses tellement fortes, à chaque baiser, chaque regard, tout chez lui me fait frissonner. Là aussi, on est dans ce parc il y a du monde autour de nous. On passait pas un super moment de passion, et d'amour intense, et pourtant, il y avait une force qui me retenait ici, à côté de lui.

Je le voyais vexé lorsque je lui demandais si c'était vrai qu'il ne m'abandonnerait jamais. Il m'a bien fait comprendre, qu'il serait là, que ce bébé était le mien, mais aussi le sien. Ce qui me fit sourire. « Tu vois, tu l'aimes déjà ce bébé, tu précises bien que c'est le tien. Tu seras un papa merveilleux. T'es déjà un homme fantastique. ». Que de compliments, je pensais tout ce que je disais, et je voulais le rassurer. Je le sentais paniqué. Je le connais par cœur, à ses yeux, à ses gestes je peux savoir ce qu'il pense. Sauf lorsqu'il s'agit de moi. Je sais que ça l'agace ma jalousie. Mais j'ai toujours peur qu'il ne m'aime plus, qu'il préfère une autre fille. Quand je l'ai vu avec Vithanie la première fois, ça m'a fait tellement mal, que je me suis lancée corps et âme avec Bruce pour oublier, pas par amour pour lui. En parlant de Bruce, j'ai bien vu le sourire de Ryan lorsque je lui ai annoncé ma rupture. Puis lui aussi, me disait, qu'il voulait parler à Vithanie. « Je suis désolée, je passe mon temps à te causer des problèmes. Des bagarres dans des boites de nuit, des disputes avec la fille qui partage ta vie, et maintenant un bébé. », je pensais encore une fois à tout ce que je disais. Je l'aime, mais je passe mon temps à lui attirer des ennuis. Comme lui m'en a attiré beaucoup. Mais je ne lui en veux pas, je les voulais bien. Combien de filles j'ai voulu anéantir, pour l'avoir simplement regardé un peu trop. Puis la question de notre avenir se mettait en avant. « On a qu'à vivre au jour le jour, voir ce qui arrivera. ». C'est ce qu'il y a de plus simple, pour le moment, ne pas trop réfléchir. C'est vrai que j'aurai aimé lui annoncer ça, et récolter des milliers de baisers, mais je savais que ça ne serait pas le cas. Là encore je ne lui en veux pas. Je le regardais lorsqu'il me demanda si on allait vraiment être parents tous les deux. Je lui souriais, et me rapprocher de nouveau de lui, en attrapant sa main. « Oui tous les deux. De toutes façons ça ne pouvait être que toi, depuis le début c'est toi. ».

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.


Dernière édition par Juliet Riddleton le Jeu 5 Juil - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Jeu 5 Juil - 11:08

Citation :


Si le jour où j’ai rencontré Juliet on m’avait dit que sept ans plus tard je finirais par devenir le père de son enfant, j’aurais explosé de rire. Pour moi elle est toujours la gamine de dix-sept ans quelque peu rebelle qui m’avait demandé la bouteille de vodka ce soir-là. Et je pense que c’est ça le problème. Avec cette nouvelle, je prends réellement conscience de ce qu’elle est devenue. Une jeune femme mûre, aimante, réfléchie et magnifique. L’adolescente que j’ai connue reste tout de même là, quelque part, mais elle a changée. Et j’ai l’impression que c’est pas mon cas. Je ne pense pas avoir changé et c’est pour cela que l’idée de devenir père m’effraye, mais bien entendu Juliet tente de me rassurer. Elle a particulièrement retenu le fait que je dise que c’était autant mon bébé que le sien. Je soupire quelque peu. « Bah quoi ? T’étais pas toute seule pour le faire ce bébé, non ? » dis-je essayant d’instaurer un peu d’humour, parce qu’après tout c’est la chose la plus facile à faire pour cacher mon anxiété grandissante. Elle finie par me dire qu’elle a quitté Bruce et je ne peu m’empêcher de sourire. C’est idiot, mais je suis heureuse de savoir qu’on ne verra plus cet abrutit dans le coin et surtout autour de Juliet. Elle s’excuse alors de tous les problèmes qu’elle a pu m’amener et je soupire. « Je t’en ai causé pas mal aussi. Je sais que, t’aimerais que je sois plus expressif parfois, mais dit toi une bonne fois pour toute que si t’es encore dans ma vie c’est pas pour rien ! » tentais-je de lui expliquer et je crois que c’est le mieux que je puisse faire.

Au final, on revient sur cette histoire de futur parenté et elle finis par m’avouer qu’on a qu’à vivre au jour le jour pour le moment. Idée qui je l’avoue ne me plaît pas réellement. « Nous connaissant dans neuf mois on va ce retrouver avec un bébé sur les bras et aucune solution. » finis-je par lui dire étant quelque peu rude je l’avoue. Mais je n’ai aucune solution en tête. Je suis incapable de savoir si l’on doit réellement devenir une famille ou si chacun d’entre nous doit continuer à vivre sa vie de son côté. Et l’espace d’un instant, je me prends à regretter mon père. Lui il aurait su m’aider j’en suis sûr. Je me perds alors dans mes pensées lorsque je sens qu’elle attrape ma main. En silence, je pose mon regard sur elle et finis par glisser ma main sur son ventre. « C’est perturbant. » finis-je par avouer avant d’ajouter « Qu’est-ce que tu voudrais vraiment faire toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Jeu 5 Juil - 12:11

Citation :


i guess i need you baby
J'eu un petit rire cristallin lorsqu'il me rappela que je n'étais pas seule à avoir fait ce bébé. Je fis oui de la tête doucement pour bien affirmer ce qu'il avait dit. J'eu aussi un léger soupire de soulagement. Parce que je me sentais plus légère, soulagée, car enfin je lui avait dit. Et même si sur le moment ça ne s'était pas super bien passé. Il n'était pas parti en courant, il n'avait pas hurlé, au contraire. Bon il a été énervé sur le coup et c'est totalement normal, je n'aurai pas compris s'il avait réagi d'une manière différente. Je venais aussi de m'excuser pour tous les problèmes que j'avais bien pu lui causer depuis notre rencontre. Et il me dit quasiment la même chose. Et c'est vrai, j'en ai eu aussi des problèmes, j'ai eu affaire à des mecs louches lorsqu'il était encore dans ses frasques, j'ai passé des heures à la prison, derrière une vitre à lui parler sans pouvoir le toucher. Je crois que ça a été la période la plus difficile de ma vie. Elle l'était sans doute plus pour lui, mais pour moi aussi. Puis après la prison on s'est définitivement séparé. Enfin on pensait que ce serait définitif, mais on se voilait la face tous les deux. Il me dit également comprendre, que ce n'était pas pour rien que j'étais toujours dans sa vie. Je comprenais alors qu'il essayait de me dire, qu'il tient vraiment à moi, sans doute plus que ça. Il a toujours eu cette façon de me dire ses sentiments de façon indirect. Mais je l'aime tellement quand même. « Je ne quitterai jamais ta vie, tu n'arriveras jamais à te débarrasser de moi. », lui dis-je suis le ton de l'humour à mon tour.

Je venais de lui proposer de vivre au jour le jour. Et il n'avait pas l'air d'approuver. Cette scène pouvait sembler drôle. Habituellement c'est moi qui veux tout planifier, et lui improviser, et là et bien c'est l'inverse. Et je me rends d'autant plus compte à quel point il fera un papa génial, il s'inquiète déjà de comment ça va se passer, et il veut que tout se passe bien. « Tu n'as pas tout à fait tord, même si on réussit toujours à s'en sortir tous les deux. » dis-je en souriant. Même si entre nous c'est parfois tumultueux, quand on est ensemble personne peut nous résister je crois bien. En général quand on s'attaque à l'un, l'autre est là. Et on arrive toujours à mettre nos différents de côté pour le bien de l'autre. Même si des fois je me dis qu'on doit adorer se chamailler, pour mieux se retrouver. À partir d'aujourd'hui, on ne pourra plus jouer à ça. Je le vis mettre sa main sur mon ventre, et je trouve qu'il ne pouvait avoir un geste plus tendre, et plus démonstratif. Puis il me demanda à mon tour ce que moi je voulais. Je le regardais, avant de m'installer complètement dans ses bras. Je m'y sentais tellement bien avant de lui répondre. « Je voudrais que le soir quand on a fini nos journées, on se retrouve pour manger tous les deux. J'ai envie de m'endormir contre toi tous les soirs. » lui avouais-je toujours blottie contre lui. Ce n'était pas une grande déclaration, je disais des choses simples, mais qui voulaient tout dire. Je veux être avec lui, pour de vrai. « Alors je sais, que ça prendra du temps, qu'on a beaucoup de choses à régler. Mais je suis sure qu'on finira ensemble pour de bon, enfin j'espère. »

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Ryan Grayson

Ryan Grayson

◭ Mensonges : 232
◭ Arrivée : 13/06/2012
◭ Pseudo : pain d'ep
◭ Crédits : (c)

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: j'ai fait de la prison même si c'est plus vraiment un secret et je suis toujours amoureux de mon ex petite-amie Juliet avec qui j'ai de nouveau passer une nuit.
◭ Mon adresse: #473, theodore roosevelt street
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Ven 6 Juil - 10:17

Citation :


Plus les minutes s’écoulent, plus je tente de me faire à l’idée que de toute manière je vais être papa dans peu de temps et qu’il faut que je trouve une solution pour faire le bonheur de Juliet et pour que ce gamin est une vraie famille. Je n’ai jamais eu à me plaindre de ce côté-là, mes parents ont toujours été attentionnés et même si parfois mon petit frère m’énerve je ne sais pas ce que je ferais sans lui dans ma petite vie. Certes après la mort de mon père les choses ce sont compliqués, mais on a toujours été soudé ou tout du moins on a toujours essayé. Mais je ne peu m’empêcher de penser à Noam et à sa famille inexistante. Il a beau dire qu’il s’en fiche, je sais bien que ça lui a toujours manqué et qu’au fond il en souffre et je ne veux surtout pas faire ça à un enfant, enfin surtout le mien. Et tout ça se mélange dans ma tête. Je ne sais pas si on est réellement capable de vivre ensemble, de faire notre vie ensemble sans ce prendre la tête constamment et ce pour n’importe quoi. Alors que je ne cesse de réfléchir, je sens qu’elle vient ce blottir contre moi et je suis incapable de la repoussée. Et c’est comme ça qu’elle finie par m’avouer ce qu’elle veut vraiment, c’est à dire, que l’on vive ensemble et pour de bon cette fois-ci. « Juste une chose… Je veux pas que dans quelques temps, tu pense que je suis revenu dans ta vie pour de bon juste parce que t’es enceinte, d’accord ? » lui dis-je doucement. Parce que je la connais et je sais qu’un jour elle pourrait me reprocher ça.

Je réfléchis encore et toujours. J’en ai presque mal à la tête. Je sais qu’on a des tas de choses à régler avant de pouvoir construire quelque chose de plus ou moins stable. « On ce laisse encore quelques semaines d’accord ? » lui demandais-je en lui souriant légèrement pour mieux faire passer la nouvelle. « J’ai besoin de régler des choses de mon côté, il faut que je parle à Vithanie et il faut que je me fasse à cette idée. » avouais-je laissant légèrement tomber ma carapace habituelle. L’espace d’un instant, je pose mon regard sur elle et je me rends compte qu’elle avait raison, elle ne pourra jamais sortir de ma vie. J’aurais jamais imaginé être autant attaché et amoureux d’une femme. Même si rien n’es simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Riddleton
DREAMS ALWAYS COME TRUE
Juliet Riddleton

◭ Mensonges : 1576
◭ Arrivée : 01/06/2012
◭ Pseudo : Brain Bird /(Pauline)
◭ Crédits : Cyrine (avatar), Tumblr (Signature)
◭ Péchés Mignons : RYAN, Faire la cuisine, la lingerie, les chaussures, le café, les films romantiques, les mariages, les promenades sur la plage, les câlins, mon jogging du matin, mon iphone, Derek Shepperd, les chiens, Julia Roberts, la crème glacée, le son des vagues, le Riddle's Café, Nora ma soeur.

~ EVERYBODY LIES.
◭ Mes secrets: Mon amour pour lui, me détruit. Et en plus, je suis enceinte de lui.
◭ Mon adresse: #623, J.F Kennedy Avenue
◭ Boite Vocale:

MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   Ven 6 Juil - 11:08

Citation :


i guess i need you baby
Je le trouvais adorable aujourd'hui. Je venais de me blottir dans ses bras, et il ne me repoussa pas, au contraire il refermait ses bras autour de moi, et c'était ce que j'aimais. Je venais aussi de lui avouer, que ce que je voulais c'était vivre avec lui, d'être avec lui, tout le temps. Qu'on soit de nouveau le couple qu'on était autrefois, et même encore plus. Il me dit alors, qu'il ne voulait pas que je pense qu'il revenait vers moi juste pour le bébé. « Je sais. » lui dis-je en souriant. Même s'il ne le disait pas, je comprenais alors qu'il m'aimait encore, et que c'est ça qu'il voulait dire. Que si il revient vers moi, c'est aussi pour moi. Et je le sais je pense, depuis toujours, qu'on finira ensemble. Il me demanda en revanche d'attendre encore quelques semaines, le temps que tout se règle doucement. « Pas de problèmes, ça fait plus d'un an que je t'attends, je peux patienter encore quelques semaines, t'en fais pas. » lui dis-je en riant doucement. Je me sentais bien dans ses bras, j'aime son parfum et sa façon de me tenir et de me regarder. Je commençais à tout ranger dans mon petit panier. « J'ai pas du tout envie de partir, mais je dois aller au café. » lui avouais je avant de me relever, et lui aussi. Je commençais à partir, avant de me retourner et de lui sauter dans les bras et de l'embrasser, pendant quelques instants. Il ne se plaignait pas au contraire. Mais je finis mon baiser, lui souris et partis de mon côté et lui du sien.

_________________

JULIET RIDDLETON ☼ Close your eyes, give me your hand, darling. Do you feel my heart beating ? Do you understand ? Do you feel the same ? Am I only dreaming. Is this burning an eternal flame. eternal flame/the bangles.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetdances.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (RYAN) I Guess I Need You Baby   

Revenir en haut Aller en bas
 
(RYAN) I Guess I Need You Baby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couches moltex lovely baby?
» Tarif collec Surf Baby en euros ??
» Baby-sitting, Bourgoin Jallieu
» Il faut sauver le soldat Ryan
» Salon Baby Villeurbanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puppet That Dances :: ▶ hanson bay. :: theodore roosevelt street :: child garden-
Sauter vers: